Faire installer un chauffage central : 6 avantages sur le court et long terme

chauffage central

Publié le : 18 juin 20236 mins de lecture

Le chauffage domestique central est généralement structuré autour d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière à gaz, au fioul, à bûches, à granulés ou encore à biomasse. Cette unité centrale génère la chaleur, laquelle est distribuée dans les pièces à travers un fluide caloporteur ou de l’eau chaude. Quels sont les principaux avantages de faire installer ce type d’équipement pour chauffer son logement ?

Un meilleur rendement énergétique

Les différents systèmes de chauffage central sont présentés sur ce lien. Il peut s’agir de chaudières à gaz, au fioul ou à granulés, mais aussi de pompes à chaleur. Le point commun de ces équipements est qu’ils sont conçus pour chauffer toutes les pièces d’un logement grâce à une seule unité. L’efficience énergétique figure parmi les principaux avantages de ce type de chauffage. Une chaudière à condensation affiche, à titre référence, un rendement à la production de 100 à 105 %. Sur le long terme, cela représente des économies non négligeables en comparaison avec les solutions telles que les chauffages d’appoint et les appareils mobiles. La centralisation de la production de chaleur permet aussi de mieux gérer la consommation du foyer et de limiter les déperditions thermiques.

Un confort de chauffe optimal

Le chauffage domestique central fonctionne en continu pour chauffer toutes les pièces de la maison. Sa conception permet une diffusion de la chaleur de manière uniforme et constante. Des capteurs thermiques sont d’ailleurs intégrés à l’installation pour assurer le maintien de la plage de températures programmée. Cette homogénéité représente un facteur de confort essentiel par rapport à d’autres solutions comme le chauffage électrique. Des émetteurs tels que les sols chauffants améliorent davantage la répartition, étant donné qu’ils ne sont pas affectés par des obstacles, des cloisons ou du mobilier. L’assèchement de l’air intérieur est en outre atténué avec un chauffage central, en comparaison avec les systèmes électriques.

Des aides de l’État sur l’investissement initial

L’installation d’un chauffage central donne parfois lieu à une aide financière de l’État sur l’investissement initial. Des dispositifs tels que MaPrimeRénov’, les Certificats d’Économie d’Énergie et l’Éco-prêt à taux Zéro ont été conçus pour accompagner les ménages dans l’amélioration de leur efficacité énergétique. Les montants de ces aides financières peuvent aller jusqu’à 15 000 €, en fonction du système de chauffage installé et des conditions de revenus du foyer demandeur. Des entreprises comme engie-homeservices.fr contribuent aussi à faciliter l’accès aux chauffages modernes, plus performants et plus efficients. Ces entreprises proposent notamment des prêts, permettant d’échelonner le cout de l’installation sur des périodes allant jusqu’à 5 ans.

Des innovations technologiques

Le chauffage domestique central est aujourd’hui constitué d’installations modernes, embarquant un éventail de fonctionnalités innovantes. Ces dernières sont pensées pour accroitre le confort et la fiabilité, tout en améliorant davantage l’efficacité énergétique. À titre d’exemple, l’installation d’un chauffage central donne accès à la connectivité et aux options de contrôle à distance, permettant de mieux gérer la consommation. Il en est de même pour le réglage intelligent des plages thermiques dans les différentes pièces de la maison. Les chauffages modernes peuvent, en outre, intégrer des technologies améliorant la combustion, optimisant l’efficience et limitant les risques d’émanation de substances nocives. Les améliorations esthétiques et le gain d’espace ne sont pas en reste, grâce à la compacité des nouveaux appareils.

La modularité des équipements

Un chauffage central est constitué de trois éléments, à savoir l’unité de chauffe, le circuit de distribution et les émetteurs, dont les radiateurs, le plancher chauffant ou les murs chauffants. L’un des avantages de ces systèmes réside dans la compatibilité d’une grande variété d’équipements disponibles sur le marché. Ainsi, il est, à titre d’exemple, possible de remplacer la chaudière sans avoir à modifier les unités de distribution et d’émission de chaleur. Cette modularité s’avère très pratique en cas de panne sur l’un des éléments, dans l’éventualité d’une rénovation ou encore dans le cadre d’un projet d’amélioration de l’installation.

De l’eau chaude sanitaire en sus

En plus de la fonction de chauffe, le chauffage centralisé produit l’eau chaude sanitaire. Il peut couvrir les besoins du foyer lorsqu’il est couplé à un ballon d’eau chaude de volume adéquat. Ce facteur offre à l’utilisateur, un moyen supplémentaire de réduire sa facture d’électricité sur le long terme, en supprimant les chauffe-eaux électriques traditionnels. Ces derniers figurent, en effet, parmi les équipements domestiques les plus énergivores, avec une consommation annuelle moyenne de 800 kWh par personne. Il est d’ailleurs possible de coupler certaines unités de chauffe avec d’autres sources énergétiques, tels que les CESI (chauffe-eaux solaires individuels) et les SSC (systèmes solaires combinés) pour améliorer davantage l’efficacité énergétique de la maison.

Plan du site