Le bio fait son entrée dans la maison et s’affiche sur les murs. Aujourd’hui, la peinture à base de matières naturelles est de plus en plus prisée pour relooker les pièces à vivre. Mais quels sont ses avantages par rapport à une peinture classique ? Petit tour d’horizon sur les atouts de la peinture végétale.

Sans danger pour la santé et l’environnement

Comme son nom l’indique, la peinture végétale est fabriquée avec des matières premières naturelles comme l’huile de bois, l’huile de lin, des argiles, des minéraux comme colorants, des résidus de marbre, des pigments naturels et des craies. Bref, rien que des matières biodégradables. La peinture naturelle est, donc, une alternative écologique de la peinture classique. En effet, cette dernière contient des composés organiques volatiles, des substances nocives tant pour la santé que pour l’environnement. Ce qui n’est pas le cas de la peinture biosourcée. Celle-ci est beaucoup plus respectueuse de l’environnement en étant dénuée de composés chimiques polluants. Elle est parfaite pour peindre l’intérieur et l’extérieur d’une maison. D’ailleurs, la peinture unikalo.com  est recommandée pour les chambres à coucher et les chambres de bébé qui doivent être propices à la santé.
Les peintures naturelles les plus répandues sont : la peinture à l’huile de soja, la peinture à la caséine, la peinture à chaux et la peinture
à l’argile. La peinture à l’huile de soja présente un aspect lisse qui permet de masquer les petites imperfections, cela grâce à la présence de l’huile de soja qui sert de liant dans sa composition. La peinture à la caséine, quant à elle, est appréciée pour l’odeur agréable qu’elle dégage et l’aspect homogène qu’elle confère. En ce qui concerne la peinture à la chaux, elle a l’avantage d’être ultra résistante. Elle a, aussi, le pouvoir d’absorber les odeurs et d’éloigner les insectes. Quant à la peinture à l’argile, elle est un bon isolant et promet une parfaite couverture dès la première couche.

Facile à appliquer

La peinture naturelle s’applique facilement avec un rouleau, un pinceau ou une brosse selon l’effet recherché. En principe, deux couches suffisent pour obtenir une bonne couche du support. Cependant, le temps de séchage est un peu plus long que la peinture classique. Cela n’empêche que le rendu est beaucoup plus satisfaisant.
De plus, la peinture naturelle ne dégage aucune odeur désagréable, contrairement à la peinture classique. Elle est aussi microporeuse, laissant le support respirer et évacuer l’humidité interne. Les murs peints avec cette peinture deviennent, donc, imperméables.
La peinture éco-responsable peut s’appliquer sur tous types de support. Effectivement, elle est, souvent, utilisée pour peindre les murs. D’ailleurs, on la retrouve de plus en plus sur les murs des bureaux d’entreprise, des hôpitaux, des écoles, des administrations. Mais la peinture végétale convient, aussi, pour la peinture d’un toit, d’une palissade ou d’une clôture. Elle se prête bien aux loisirs créatifs pour peindre des matières plastiques et du papier.

À savoir qu’il est possible de créer votre propre coloris en mélangeant plusieurs peintures naturelles. Ce qui est pratique pour personnaliser la couleur de votre intérieur.

Un produit de longue durée

Contenant aussi de la lécithine de soja ou du sel de bore, la peinture bio résiste bien aux agressions climatiques. De plus, ses pigments sont très résistants aux rayons ultra-violets et à l’eau de pluie. Une surface peinte à base de composant naturel ne risque, donc, pas de craqueler ou de se décolorer. En outre, elle est lavable à l’eau et s’entretient facilement.
Comme tous produits biologiques, la peinture à base de composant responsable est reconnaissable par un label. Pour sa part, ce label doit être décerné par l’AFNOR environnement ou l’Ecolabel pour attester l’absence de composé organique volatile dans la peinture.