Une panne de chaudière se remarque généralement par la diminution du confort thermique au sein de la demeure. Mais il se peut aussi que les symptômes d’une éventuelle panne ne soient pas aisément détectables. Dans tous les cas, si vous notez que votre facture de chauffage croît de façon alarmante, vous devriez inspecter votre appareil pour vérifier qu’il fonctionne normalement. Voici 5 signes qui peuvent indiquer un dysfonctionnement sur votre chaudière à gaz.

1. La chaudière ne démarre pas

Un défaut de démarrage peut pousser à remplacer une chaudière à gaz, surtout si elle vient d’être installée. Mais avant d’en arriver là, vous pouvez inspecter votre appareil ou le faire contrôler par un technicien certifié. Ce dernier saura vous indiquer si le matériel est récupérable ou non. Ce mauvais démarrage peut être lié à une ou plusieurs anomalies comme un branchement incorrect, un faux contact, un problème de surtension ou un défaut de pression. Il se peut aussi que la chaudière soit en surchauffe ou qu’il y ait un mauvais apport d’air au niveau des conduits. Si votre nouvelle chaudière ne se met pas en marche, prenez le temps de contacter un spécialiste de l’entretien des chaudières à gaz et il saura vous dépanner dans les meilleures conditions.

2. La présence d’une fuite d’eau

En règle générale, il faut noter que les fuites d’eau au niveau d’une chaudière  ne sont pas dangereuses, du moins lorsqu’elles ne sont pas très importantes. Elles peuvent toutefois détériorer votre équipement à la longue. Il convient donc de les corriger le plus tôt possible. La présence d’une fuite se remarque à la formation d’une zone humide ou à l’apparition d’une flaque d’eau sous le matériel. Il se peut aussi que des gouttes d’eau se forment sur les tuyaux de raccordement ou que vous notiez un bruit d’écoulement persistant.  Les fuites d’eau sont habituellement liées à un défaut de pression. Lorsque cette dernière dépasse un certain seuil, la soupape de pression tente de la faire baisser de manière automatique : ce qui va alors occasionner l’apparition de fuites.

Si vous remarquez un écoulement d’eau au niveau de votre chaudière à gaz, assurez-vous de couper l’alimentation en eau et de stopper la chaudière. Vous pouvez aussi tenter de purger les radiateurs de votre appareil ou alors, vous pouvez faire appel à un professionnel des chaudières à gaz disponible près de vous.

3. La présence d’un bruit anormal

Une chaudière bruyante peut révéler un problème de circulation d’eau ou encore un défaut de pression. Il peut s’agir également d’un mauvais réglage de la combustion ou d’un dysfonctionnement au niveau du groupe de sécurité de la chaudière. De même, si l’échangeur de chaleur est entartré, il faudra peut-être envisager un remplacement de votre chaudière à gaz. Si vous avez quelques notions techniques, vous pouvez tenter de modifier la vitesse du circulateur d’eau ou essayer d’installer un régulateur de pression sur votre appareil. En cas de doute, vous pouvez par exemple vous rendre sur le site www.engie-homeservices.fr afin de découvrir les options possibles pour le changement d’une chaudière à gaz.

4. La chaudière émet un sifflement

Le sifflement d’un appareil de chauffage est généralement lié à un défaut de pression. Ce défaut occasionne en effet une entrée d’air dans votre matériel, ce qui va faire siffler la chaudière. De même, si le débit de circulation est mal réglé, cela peut se traduire par l’arrivée d’air dans les circuits de la chaudière. En règle générale, les professionnels tentent de changer le vase d’expansion ou le corps de chauffe de la chaudière. Ils peuvent également tenter de changer le circulateur afin de corriger ce type de problème. 

5. La chaudière s’éteint toute seule

Une chaudière qui s’éteint toute seule se met généralement en position de sécurité à cause d’un problème qu’elle aurait détecté. Il peut s’agir d’une surchauffe, d’un taux d’encrassement important ou d’un dysfonctionnement au niveau du brûleur. Le gicleur de la chaudière ou le boîtier électrique peuvent aussi tomber en panne, ce qui va provoquer la mise en sécurité de l’appareil.  Dans le cas où votre chaudière s’éteint d’elle-même, il est conseillé de faire appel à un expert chauffagiste pour qu’il vienne vérifier le système. Il pourra alors nettoyer le conduit d’évacuation et le thermocouple. Il pourra aussi contrôler l’état du brûleur et tester au besoin le boîtier électrique. En fonction des résultats de son analyse, le chauffagiste pourra alors envisager une réparation ou procéder au remplacement de votre chaudière à gaz.

De nombreux autres problèmes peuvent apparaître sur une chaudière à gaz à condensation : l’échappement de fumées noires, un encrassement trop rapide, une fuite de gaz ou encore la diffusion d’une odeur anormale. Dans l’un ou l’autre des cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui saura vous assister au mieux.