Les portes intérieures sont utilisées à la fois pour la sécurité et la décoration : elles servent principalement à protéger les ouvertures de la maison, mais apportent aussi une touche esthétique non négligeable. Selon ses matériaux et son mode de fabrication, une porte intérieure peut avoir des propriétés phoniques ou isothermiques. De nombreux modèles de portes sont disponibles sur le marché. Voici 4 conseils pour effectuer le meilleur choix.

1. Adapter les matériaux à l’intérieur de son habitat

Si toutes les portes intérieures possèdent déjà la fonction de sécurité, leur côté décoratif n’apparaît que lorsqu’elles restent en adéquation avec votre style d’aménagement intérieur. Vous pouvez découvrir les principaux styles de bloc-porte en cliquant ici. Les matériaux les plus utilisés pour la confection de portes intérieures sont le PVC, le verre, le bois ou l’aluminium. Très appréciée pour son rapport qualité-prix, la porte en PVC présente une durabilité et une résistance remarquables. Elle a l’avantage d’être facile à entretenir en plus d’être isolante. De son côté, la porte en verre trouve parfaitement sa place entre deux pièces, car elle permet de propager la lumière. Elle apporte aussi une bonne isolation thermique lorsqu’elle est réalisée avec un double ou un triple vitrage.

Quant à la porte en aluminium, il faut noter que son caractère inflammable la rend idéale pour les intérieurs qui présentent un fort risque d’incendie. Toutefois, l’aluminium a un faible effet isolant lorsqu’il n’est pas conçu avec une double paroi. Enfin, les portes intérieures conçues à partir de bois massifs sont recherchées pour leur solidité et leur résistance. Elles se déclinent en plusieurs modèles tous aussi attrayants les uns que les autres. Le bois est également connu pour être un isolant naturel et pour apporter une bonne touche d’authenticité à votre demeure.

2. Prendre en compte le système d’ouverture

Le système d’ouverture a une réelle importance dans le choix d’une porte intérieure. C’est cet élément qui rendra plus ou moins facile votre déplacement d’une pièce à l’autre. Selon leur système d’ouverture, on peut classer les portes intérieures en deux catégories : la porte battante et la porte coulissante. Le modèle battant est constitué de la porte et de l’huisserie. Ce genre de porte nécessite assez d’espace pour faciliter l’ouverture. D’ailleurs, le sens de l’ouverture est déterminé lorsque vous poussez la porte vers l’intérieur de la pièce. Le bloc porte battant est le modèle le plus en vogue dans un contexte résidentiel. Cela dit, les portes coulissantes ne sont pas moins tendance. Les modèles coulissants se classent également en deux catégories.

Vous pouvez choisir entre les portes coulissantes sur rail et les portes coulissantes à galandage. Ces dernières se referment à travers un mouvement de glissade le long d’une cloison. La porte glissante offre plus d’espace puisqu’elle est dépourvue de débattement. Cette caractéristique la rend d’ailleurs parfaite pour les personnes âgées ou dont la mobilité est réduite.

3. Se renseigner sur les structures de portes intérieures

Les portes intérieures possèdent de nombreuses structures. Évidemment, une porte ne peut posséder tous les attraits structuraux existants. Néanmoins, vous pouvez préférer une structure à une autre en fonction de vos besoins. Vous trouverez sur le marché :

  • des portes à structure standard : légères et faciles à installer, elles conviennent à toutes les utilisations ;
  • des portes à structure tubulaire : plus résistantes, elles offrent également une meilleure isolation phonique ;
  • des portes à structure isothermique : l’isolation thermique permet d’éviter l’entrée du froid et de préserver la chaleur à l’intérieur de la demeure ;
  • des portes à structure acoustique pour empêcher la propagation des effets sonores et limiter les sons du voisinage. Elles sont idéales pour préserver votre confort phonique.

4. Opter pour le style décoratif qui vous correspond

Avec les portes intérieures en bois et en alu, vous aurez le choix entre plusieurs motifs décoratifs. Voici quelques styles qui s’accordent bien avec les menuiseries intérieures faites d’essences de bois :

  • le style soft contemporain et sa touche de modernité : il s’accorde à un aménagement personnalisé ; des matériaux faits en verre ou en acier ; des couleurs neutres et des motifs en noir et blanc ;
  • le style ethnique avec ses couleurs chaudes et sa touche naturelle : ces portes présentent généralement l’aspect du bois foncé afin d’offrir un rendu esthétique et authentique ;
  • le style factory inspiré du contexte industriel : ces portes d’intérieur sont dénuées d’extravagance au profit de motifs esthétiques beaucoup plus simples ;
  • le style scandinave sobre et naturel : il s’agit d’un style qui met en avant le calme et la quiétude. Il peut être associé à des serrures magnétiques pour éviter les bruits d’ouverture ou de fermeture.

Notez enfin qu’en matière de design, les portes intérieures sont généralement personnalisables. Vous pouvez par exemple demander la confection de portes-fenêtres avec un ensemble de différents matériaux ou opter pour un modèle standard, puis y ajouter des détails ou des boiseries selon vos goûts.