Les maisons à ossature bois ou MOB séduisent de plus en plus de gens grâce aux multiples avantages qu’elles peuvent offrir. Ces constructions sont à la fois esthétiques et confortables. L’ossature bois donne au propriétaire un bon nombre de possibilités architecturales aussi bien dans les formes que l’aspect. De nombreux types de revêtements extérieurs sont également possibles. Aujourd’hui, avec la montée en puissance de l’isolation thermique par extérieur, beaucoup de gens font recours au bardage pour leur maison à ossature bois. Le bardage est un système d’éléments à fixer sur une ossature en bois. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour le bardage, entre autres le bois naturel. Dans tous les cas, la pose de ce dispositif doit se faire suivant les règles de l’art.

Quel type de bois naturel choisir ?

Les essences de bois les plus utilisés en matière debardage maison bois sont l’épicéa, le douglas et le mélèze. Ces types de bois ont tous des spécificités selon leur utilisation. L’épicéa et le sapin sont adaptés à tout type de biens à ossature bois qu’il s’agit d’une maison d’habitation, un hangar ou encore chalet. Ces essences de bois sont résistantes et économiques. L’épicéa peut être peint selon les envies du propriétaire. Cependant, ces types de bois résistent faiblement aux intempéries, aux insectes et champignons lorsqu’ils sont en manque de traitement. Ensuite, le pin est aussi un matériau excellent pour réaliser un bardage bois maison. Il rajoute encore plus d’esthétique à la construction grâce à sa couleur naturelle rougeâtre et ses rainures visibles. Tout comme l’épicéa, le pin est sensible aux champignons. En revanche, c’est une essence robuste qui résiste à l’humidité. On a également le mélèze qui est réputé par son aspect très esthétique. Sa couleur brun clair peut changer en gris au fil du temps, mais ce changement ne risque pas de perdre ses qualités surprenantes en matière d’isolation. Ce type de bois est peu sensible aux insectes, résiste au froid et supporte assez bien l’humidité. D’autres essences venant d’autres pays peuvent être également utilisées. Parmi elles, on peut citer le Red Cedar originaire du Canada. Ce bois assure un bardage élégant et esthétique avec sa couleur brun orangé et sa forte résistance à l’humidité. Vous pouvez vous renseigner sur le site www.maisons-socopa.fr pour réaliser efficacement votre projet debardage maison à ossature bois.

Autres matériaux de bardage

Outre le bois naturel, il est également possible d’opter pour d’autres éléments. Les lames en bois composite sont par exemple une bonne option. Elles sont conçues à base de fibres, de débris de bois recyclés et de résines polymères. Ces dernières lui confèrent une résistance et stabilité optimale. Les lames en bois composites sont inaltérables et ne se fissurent pas facilement. Elles résistent aux UV et aux changements climatiques. Par ailleurs, certaines gens choisissent les panneaux contreplaqués pour le bardage d’une MOB. Ces matériaux sont très prisés et appréciés par les architectes qui se spécialisent dans le style contemporain. L’usage du contreplaqué en espace extérieur requiert une qualité spécifique de panneaux. Le matériau doit bénéficier d’une qualité CTC-X. Puis, les lames en fibres-ciment sont aussi parmi la liste. Elles sont constituées de ciment et de fibres de cellulose. Ces outils sont disponibles en divers coloris et en modèles prêts à peindre. Comme atout, elles supportent toutes les conditions climatiques mêmes les plus sévères et résistent aux parasites et au feu. Il existe de nombreux autres matériaux comme le PVC, le métal, les ardoises, etc.

La pose du bardage en bois

En parlant de la pose du bardage bois, on peut opter pour différents styles. Le style à l’américaine avec une pose horizontale est un choix judicieux. D’ailleurs, c’est très répandu en ce moment. La pose horizontale donne l’illusion que la maison paraît plus grande. Elle se fait soit à recouvrement, soit à embrèvement. On peut aussi opter pour un thème scandinave. Pour cela, la pose est verticale ou oblique. L’installation verticale améliore le ruissellement de l’eau de pluie pour une durée de vie plus longe de la maison bardage bois. Particulièrement pour l’installation oblique, il faut accorder une grande attention pour que les découpes ne provoquent pas de faiblesses et que le mur reste protégé. Enfin, le style claire-voie est aujourd’hui très tendance. Cela consiste à placer verticalement ou horizontalement les lames à plat de manière à garder un espace régulier entre elles. Il faut également un pare-pluie pour éviter l’infiltration d’eau dans ces espaces libérés.

Bardage en bois : quels avantages ?

Le bardage bois est intemporel et esthétique. C’est une option idéale pour une rénovation de façade et également un meilleur moyen pour bénéficier d’un local authentique et parfaitement isolé. Non seulement le bardage en bois rajeunit considérablement la maison, mais il apporte aussi une note écologique à la construction. Le bois est très apprécié par son aspect naturel, sa durée de vie, son esthétique et sa résistance. En outre, c’est un matériau facile à installer et qui n’impose pas de contrainte particulière. Le bardage bois ne nécessite pas non plus de temps de séchage. Il peut être posé sur n’importe quel type de bâtiment, quel que soit le matériau avec lequel il a été construit. Et grâce à son esthétique et sa robustesse, il peut faire un excellent isolant thermique. En gros, ce type de bardage se présente comme une solution à long terme.