Vous habitez en région wallonne dans la commune d’Ans et vous êtes à la recherche d’un fabricant de fenêtres capables de réaliser pour vous des châssis de qualité qui s’intègrent parfaitement dans le style de votre maison ? Vous êtes à la bonne adresse ! Découvrez, dans cet article, les critères à retenir pour concevoir des dispositifs d’ouverture qui répondent à vos exigences fonctionnelles et à vos préférences esthétiques tout autant.

Ouvertures et matériaux

Votre fabricant de châssis à Ans doit être en mesure de concevoir des fenêtres avec tous les types d’ouvertures possibles. Voici alors les différents modèles parmi lesquels vous pouvez choisir accompagnés de leurs principaux avantages :

  • Le modèle coulissant conçu pour les petits espaces.
  • Le modèle battant pour profiter de la vue sur l’extérieur.
  • Le modèle oscillo-battant prisé pour ses nombreuses fonctionnalités.
  • Le modèle basculant destiné aux toitures
  • Le modèle à guillotine : une variante de la fenêtre coulissante qui se déplace verticalement.

Comme vous pouvez le constate l’emplacement de la fenêtre et l’espace disponible sont des paramètres décisifs. Cependant, sachant qu’il s’agit de dispositifs d’ouvertures, la présence d’enfants est un élément à ne pas prendre à la légère.

En ce qui concerne les matériaux, les châssis obéissent à une large variété. Le PVC présente un rapport qualité/prix imbattable. Solide et facile à entretenir, il demeure toutefois le moins coûteux du marché. Le bois est, en revanche, plus onéreux mais son rendu esthétique est parfait dans les intérieurs de style classique. Quant à l’aluminium, on lui rattache une malléabilité telle qu’il remporte l’adhésion de nombreux propriétaires en Belgique. Quelles que soient la couleur et la finition qui vous font plaisir, vous pouvez donner vie à toutes vos fantaisies décoratives à partir du moment où vous dénichez un artisan compétent.

A savoir : Désormais, on peut combiner plusieurs matériaux et concevoir des châssis qui conjuguent leurs propriétés.

L’isolation thermique

Sachant que plus de 20 % de la chaleur perdue dans une habituation se dissipe à travers les fenêtres, nous comprenons pourquoi les propriétaires doivent accorder autant d’importance à l’isolation thermique. Pour maintenir une chaleur optimale à l’intérieur de la maison, le nombre de battants doit être limité. Un autre paramètre entre en jeu pour de meilleures performances d’isolation : préférez les fenêtres composées d’un tenant unique à celles qui contiennent plusieurs carreaux. Ajoutez à cela les volets qui peuvent renforcer les propriétés isolantes de vos dispositifs d’ouverture. Le vitrage associé aux châssis est ainsi déterminant. Voici alors les valeurs qui vous indiquent le taux de pertes thermiques dans votre intérieur :

  • La valeur U : Cet indice renseigne sur le niveau de résistance des vitres aux pertes de chaleur. Pour savoir si ce vitrage est performant, la valeur U doit être faible.
  • La valeur G : Cet indice indique la permissivité des vitres aux rayons UV. S’il est compris entre 0 et 1, vous avez la garantie de bénéficier de plus de 40 du rayonnement solaire dans votre intérieur.

Idéalement, votre vitrage doit présenter un indice U très faible et un indice G proche de 1.

Quant au type de vitrage qui entre également en considération dans les performances d’isolation, vous savez surement que la variante simple est très peu utilisée. Il vaut mieux choisir entre le double et triple vitrage. Si celui-ci coûte plus cher que le modèle double, il se veut toutefois nettement plus isolant. Vous devez donc y voir un investissement qui vous sera profitable sur le long terme, sachant qu’avec un vitrage renforcé, vos factures énergétiques vont baisser considérablement.

Orientation et nuisances sonores

Le choix du vitrage pour vos châssis à Ans doit également dépendre de l’orientation de vos fenêtres. Sur la façade du côté sud, vous devez veiller à ce que les indices G et U soient assez élevés. Comme cette partie de la maison n’est pas réellement exposée au soleil, inutile d’investir dans un vitrage très isolant et par conséquent plus cher. Soyez astucieux et étudiez bien l’emplacement de vos fenêtres avant de décider quel vitrage choisir. Pour la zone orientée vers le Nord, privilégiez les vitres avec un indice U très faible et G plus élevé puisque le soleil est ici très frappant et que vous pouvez limiter l’usage du chauffage en laissant la chaleur naturelle adoucir l’air qui se trouve à l’intérieur de votre logement.

Si on insiste beaucoup sur l’isolation thermique, cela ne compromet aucunement l’importance d’une bonne isolation acoustique pour augmenter le niveau de confort de votre maison. Plusieurs critères du vitrage influent le degré d’isolation sonore. Nous pouvons en citer la présence de molécules gazeuses entre les couches dont le vitrage est constitué. Nous pouvons aussi citer l’épaisseur qui peut, lorsqu’elle est élevée, faire de vos fenêtres un dispositif de blocage qui empêche ces nuisances de s’infiltrer chez vous.

La sécurité

La phase de fabrication des châssis vous donne plus de possibilités que celle de la rénovation. Un vitrage anti-effraction est alors le meilleur moyen de mieux sécuriser vos fenêtres. Il est donc plus difficile à détruire qu’un double ou triple vitrage. Mais cela a un prix ! D’autres techniques permettent d’augmenter le niveau de sécurité de votre logement sans dépasser votre budget comme les renforts en paumelles qui prennent place sous les charnières. Ainsi, vous réduisez les risques de dégondage de manière significative. Pour avoir plus sécurité à moindre coût, vous avez également la possibilité de placer des serrures mono-points ou multipoints en fonction de vos besoins. Certains optent pour un film de protection placé sur les carreaux. Cette démarche peut être satisfaisante compte tenue de la facilité de la pose et des frais dérisoires, mais le rendu esthétique laisse à désirer. Utilisez-la alors comme une solution transitoire avant de changer de vitrage et d’ajouter des serrures.