Pouvoir réaliser des économies substantielles sur votre consommation énergétique est un enjeu assez important pour que vous vous intéressiez de plus près aux différentes techniques d’isolation. En l’espèce, les deux options disponibles sont l’isolation thermique par l’extérieur et l’isolation thermique par l’intérieur. Quelles sont les différences ?

Isolation thermique par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur est une technique mise en œuvre pour limiter les déperditions énergétiques via les murs, les combles et les toits. Le traitement se fait alors via la surface externe de la maison.

L’isolation thermique par l’extérieur des murs consiste à procéder à un ravalement de façade. Cette opération implique la réalisation de travaux de nettoyage des murs, de décapage, de réparations d’éventuelles fissures, de finitions et de protection de la nouvelle façade. La protection prend en compte l’application d’isolant hydrofuge, mais aussi le traitement du mur contre les moisissures.

L’isolation thermique par l’extérieur des combles et du toit consiste à remplir les combles avec un isolant thermique comme l’ouate de cellulose, des panneaux de verre, la laine de roche ou de verre, la mousse de PUR, etc. Pour cette opération, il faudra vérifier s’il s’agit de combles utilisés et chauffés ou non. La configuration de la toiture est, elle aussi, très importante, car le choix de l’isolant en dépend. Selon qu’il s’agit d’une toiture plate ou d’une toiture en pente, l’isolant et la technique diffèreront.

Cette technique d’isolation thermique demande une expertise très pointue qui impose l’intervention d’un professionnel. En plus, sa mise en œuvre coûte relativement plus chère parce qu’il faut un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. De même, un architecte doit faire valoir son expertise avant le début des travaux. En termes de main-d’œuvre, il faut compter de 50 à 70 € le mètre carré.

Plus d’infos sr www.isolation-ite.fr

Isolation thermique par l’intérieur

Ce procédé d’isolation duplique le précédent en ce sens que les parties de la maison concernées sont approximativement les mêmes, à quelques exceptions près. Par contre, les techniques d’isolation par l’intérieur ne sont pas du tout les mêmes.

En l’espèce, on procède à une isolation thermique des murs, des combles et du toit de l’intérieur. Pour les murs, les travaux à réaliser prennent en compte le traitement des ponts thermiques dont les plus importants sont les jonctions des murs, les angles et le plancher.

Les travaux peuvent aussi impliquer l’installation de placo, des plâtres formés avec différents isolants. Dans certains cas, il s’agit plutôt d’isolants minces formés de plusieurs couches de feuilles en aluminium ou de films en plastique aluminé.

L’isolation thermique par l’intérieur des combles, perdus ou non, et du toit est réalisée avec à peu près les mêmes isolants que ceux utilisés pour une isolation des combles et de la toiture par l’extérieur.

Par contre, le coût est relativement plus bas ; il n’y a aucune démarche administrative à mener et les travaux sont moins importants. Le budget moyen est de 20 à 40 € le mètre carré.