Chaque année, les dépenses en chauffage creusent les budgets. Il est pourtant facile de réaliser des économies en limitant le gaspillage énergétique issu des fuites de chaleur, elles-mêmes dues à une mauvaise isolation thermique. Quelques travaux d’isolation, notamment au niveau de la toiture, peuvent rapidement régler ce problème.

Pourquoi isoler sa toiture ?

En hiver, les pertes de chaleur sont fréquentes dans une habitation mal isolée. 10 % de la chaleur produite par vos appareils de chauffage peut fuiter vers l’extérieur par le plancher, et 20 % par les murs et les fenêtres. Le toit, de son coté, laisse échapper près du tiers de la chaleur. La bonne isolation d’une maison commence donc prioritairement par celle des combles et permet, lorsqu’elle est bien réalisée, de limiter drastiquement les fuites énergétiques et d’alléger ainsi vos dépenses de chauffage. Selon les experts, chaque euro investi dans l’isolation de votre maison vous en fera économiser sept sur votre prochaine facture. En cela, repenser l’isolation de sa maison peut rapidement s’avérer être un investissement judicieux. Pour obtenir plus d’informations, notamment sur la manière d’isoler des combles perdus, cliquez ici.

Des méthodes d’isolation adaptées à votre situation

L’isolation des combles se pratique de différentes façons, et est adaptée à toutes les situations. C’est d’abord l’utilisation des combles qui est à déterminer. S’agit-il d’un espace aménagé comme pièce à vivre, lieu de stockage ou bien de combles perdus ? S’il s’agit de combles perdus, il faudra les isoler au sol et les séparer ainsi du reste de la maison. Autrement, on les y inclura en posant les matériaux isolants au niveau du toit. Il faudra alors choisir entre une isolation intérieure ou extérieure. Intérieure, elle sera réalisée plus facilement et coûtera donc moins cher, mais elle empiètera sur l’espace à vivre. Extérieure, elle sera plus onéreuse mais plus efficace et moins sujette aux problèmes d’humidité. Enfin, le choix de différents matériaux isolants, de la laine minérale à la ouate de cellulose, eux-mêmes disponibles sous différentes formes, du rouleau de laine au panneau rigide, en passant par l’isolant « en vrac » à verser directement, permet de s’adapter à tous les cas de figure.

Des avantages multiples pour la maison

Le premier avantage d’une bonne isolation de la toiture est, bien sûr, la limitation des pertes de chaleur, et les économies réelles qu’elle permet de faire sur les dépenses en chauffage. Mais il y a d’autres avantages non négligeables. Les matériaux isolants possèdent des propriétés d’isolation thermique, mais également sonore. Ainsi, en milieu urbain, ou à proximité d’un axe de circulation fréquenté, l’isolation d’une maison protège des nuisances sonores. Elle permettra aussi d’harmoniser la température dans la maison, et dans chaque pièce, notamment en limitant l’effet « pièce chaude, mur froid ». De plus, puisque les couches isolantes sont systématiquement équipées d’un pare-vapeur, une couche protectrice prévue pour absorber l’humidité ambiante, elles régulent efficacement l’hygrométrie de la maison, empêchant les excédents d’humidité, et dans les pires cas, la formation de moisissures. Il en résulte une atmosphère plus agréable et un meilleur cadre de vie pour toute la maison. Notons pour finir que ces effets positifs, qui peuvent s’obtenir par l’isolation des combles seuls, font également prendre de la valeur à votre habitation. Cette prise de valeur couplée aux économies énergétiques réalisées chaque année rentabiliseront très vite les coûts de l’isolation, et faciliteront ainsi la rénovation énergétique de votre maison.