Une fuite d’eau n’est pas toujours ostensible, et peut peser lourd sur votre portefeuille. Avec un débit moindre ou important, elle doit être prise en charge dans les plus brefs délais. Autre que son surcoût au niveau de la consommation, ce genre de fuite peut entraîner des conséquences ravageuses et provoquer de nombreux dégâts. Retrouvez à travers ces quelques lignes comment il faut s’y prendre pour la détection de fuite d’eau inapparente chez vous.

​Les premiers réflexes à avoir

Dans le cas où une consommation excessive d’eau se fait remarquer sur vos dernières factures, vous pouvez réaliser un test sur votre compteur d’eau pour savoir s’il s’agit d’une fuite ou non. Pour ce faire, il suffit d’entreprendre un relevé de compteur avant de se coucher le soir. Certainement, il faudra éviter d’utiliser des équipements qui consomment de l’eau durant toute la nuit tels que la chasse d’eau, le robinet ou encore le lave-linge. Au petit matin, si aucune modification n’est visible sur les chiffres que vous avez prélevés la veille, la surconsommation est à l’origine d’un changement d’habitude de votre part. Pour réduire les prochaines factures, vous devez faire attention à votre comportement. En revanche, si vous constatez un changement, il est alors question d’une fuite d’eau, sans aucun doute. Pour partir à la recherche de fuite d’eau, plusieurs options s’offrent à vous. La technique la plus simple à ce sujet est à retrouver sur ce site, en particulier pour les situations de fuite imperceptible d’un premier coup d’œil.

Les principales méthodes de détection fuite non apparente

Pour la recherche fuite, il existe désormais des équipements à la pointe de la nouvelle technologie pour pouvoir l’identifier facilement et rapidement. La caméra thermique infrarouge est la première de la liste, elle permet d’analyser la variation de température pour déceler avec précision la source des fuites d’eau. L’inspection vidéo est également une technique intéressante dans la mesure où elle s’entreprend par l’intermédiaire de caméras robotisées et d’endoscopes afin de vérifier les différents réseaux. Ce type de caméra est télécommandé pour sillonner chaque tuyau pour qu’un professionnel puisse détecter à l’œil la fuite. Dans ce procédé, les causes de la fuite peuvent être déterminées : la présence de rouille, l’action des rongeurs ou la détérioration d’un joint.

Pour la recherche de fuite, l’écoute électroacoustique est aussi une méthode pratique grâce à la présence de micros piezo-électriques pour entendre le bruit des fuites. Il s’agit d’une astuce ancienne qui a fait ses preuves, et s’avère être utile en particulier au sein des bâtiments. Et pour terminer, un professionnel peut utiliser un gaz traceur pour détecter une fuite d’eau. Pour ce faire, il fait pénétrer directement un mélange d’azote et d’hydrogène dans la canalisation. Par la suite, l’hydrogène s’échappe par la fuite, et est repéré par un réseau de capteurs installés sur l’ensemble de la canalisation.

La provenance d’une fuite

Pour être sûr qu’il ne s’agit pas d’une fuite visible, vous devez quand même faire quelques contrôles. Commencez par vérifier les différents robinets, leurs jonctions et embouts. Ensuite, voir si le souci ne provient pas des toilettes en mettant des gouttes de colorant dans le réservoir et attendre si la cuvette se colore sans que vous ayez tiré la chasse avant. Pour recherche de fuites, vous devez également arpenter chaque mur de la maison pour détecter une éventuelle anomalie au niveau d’une plaque de plâtre, une planche qui ramollit par exemple, ou bien de la peinture qui a perdu sa texture. Si vous ne percevez aucun de ces éléments, il est essentiel de couper l’arrivée d’eau de toute la maison, et faire appel à un spécialiste en matière de recherche de fuite d’eau. Les canalisations qui ne sont pas visibles sont souvent dissimulées sous la terre ou sous une chape. Il serait ainsi difficile pour vous d’y accéder sans l’aide d’un professionnel.