Confier la construction de votre piscine à un professionnel s’avère coûteux.  Face à cela et pour éviter des dépenses parfois superflues, vous pouvez la concevoir et la fabriquer vous-même. Il vous suffit de suivre certaines étapes.

Les étapes fondamentales

La planification et la conception sont les premières choses à prendre en compte avant de construire une piscine. Vous devez déterminer le type de piscine qui vous convient en fonction de l’infinité des possibilités qui s’offrent à vous. Vous avez en effet le choix entre la piscine enterrée, la piscine semi-enterrée, la piscine hors sol, la piscine en kit et bien d’autres encore. Des logiciels spécialisés vous orienteront également vers les meilleures options. Ces modèles de bassins obéissent à certaines contraintes que vous êtes tenu d’étudier minutieusement.

L’équipe de esc-grossiste.fr/ insiste sur l’utilité d’évaluer le budget que vous consacrerez à la construction de piscine. Le coût est à déterminer selon les travaux à entreprendre (terrassement, creusement…), le mode de drainage, les matériaux principalement utilisés,  les raccordements, etc. Pour avoir une idée du montant, vous pouvez soumettre un devis à un professionnel afin de voir tous les éléments à considérer. De ce fait, vous ne risquez pas d’omettre certains détails.

Il faut savoir que pour certains types de bassins notamment les piscines en fibre de verre nécessitent une autorisation préalable auprès des autorités compétentes. Il est aussi utile de tenir compte de la proximité des lignes de propriété et des limites de voisinage.

Les travaux de base

Avant de commencer les travaux, délimitez les lignes de votre réseau de distribution souterraine afin d’éviter de toucher les lignes de gaz ou de plomberie ou encore les divers raccordements. Pour cela, vous devez faire appel à un professionnel.

Ensuite, équipez-vous du matériel nécessaire. Commencez par dessiner la forme de la piscine sur le sol. Avec l’équipement adéquat, creusez tout en veillant à déterminer les caractéristiques structurelles de votre futur bassin tels que les marches, l’entrée de la plage, les bordures. Passez à l’installation des éléments de plomberie comme la tuyauterie à l’instar des pompes, des filtres, des chauffages, des systèmes de chloration et des systèmes de nettoyage. Pour vous faciliter la tâche, des blocs de construction pour piscine sont à votre disposition.

Pensez aux travaux d’électricité à effectuer. Ils comprennent la mise en place des lignes électriques qui feront fonctionner vos pompes, minuteries, télécommandes et lampes de piscine. Posez le cadre de barres d’armature en acier qui servent de renforcement de la coque de votre piscine. Il est généralement en acier.

Les travaux de finition

Une fois que vous avez installé le local technique et les raccordements électriques nécessaires,  l’étape suivante concerne la finition de votre bassin.

La première phase de ces travaux de finition est la pose de margelles. Ces accessoires servent à habiller votre piscine. Pensez à appliquer des enduits d’étanchéité et veillez également à opter pour une peinture qui corresponde à toutes les contraintes techniques et esthétiques. Vous disposez d’une variété de finitions de revêtement de bordure de piscine. En effet, vous avez le choix entre le liner de piscine, la membrane PVC armé, le polyester stratifié, le carrelage, etc.

La prochaine phase de finition de piscine comprend la mise en place des divers éléments de sécurité et accessoires pour piscine. Ils sont obligatoires et le non-respect de cette norme peut engendrer des sanctions sévères. Cette mesure est d’autant plus nécessaire si vous avez des enfants. Les dispositifs de sécurité à installer pour votre piscine dépendent de vos goûts et exigences. On peut citer la barrière de protection, la couverture de sécurité, l’abri de piscine ou encore une alarme. Par ailleurs, vous êtes tenu de protéger votre bassin du voisinage et avoir plus d’intimités. À cet effet, vous devez mettre en place un brise-vue.