Pour réussir l’isolation de ses murs, encore faut-il savoir choisir autant le type d’isolant pour les murs adéquats à votre logement que la bonne technique d’isolation. On distingue deux techniques d’isolation : par l’intérieur et par l’extérieur, et plusieurs matériaux isolants avec des caractéristiques qui leur sont propres.

  1. Choisir le bon type d’isolant pour les murs

Parmi les différents matériaux existants, il n’y a pas d’usage unique et exclusif pour un type d’isolant donné. En revanche, pour bien isoler les murs de sa maison, il est nécessaire de faire son choix en fonction des contraintes auxquelles il sera exposé. Dans le cas d’un isolant pour les murs, il doit être résistant et assez rigide pour éviter l’affaissement de ce dernier ultérieurement.

La liste ci-après énumère les isolants les plus utilisés et recommandés pour l’isolation des murs :

  • La laine de verre
  • La laine de roche
  • La laine de chanvre
  • Le polystyrène
  • La laine de coton

Il est à noter qu’outre sa fonction d’isolant thermique, ce dernier peut aussi servir de protection incendie mais également d’isolation acoustique.

  1. La performance des isolants pour les murs

Pour bien isoler les murs de sa maison, il est important de disposer d’isolants performants et répondant aux exigences de la règlementation thermique (RT) en vigueur dont on distingue deux catégories : la RT neuve et la RT existant.

L’indicateur de performance des isolants se traduit par la résistance thermique (R).  Elle s’exprime en mètre carré-kelvins par watt (m2. K.W -1) et varie selon la conductivité (lambda) et l’épaisseur (e) du produit. Cet indicateur s’obtient en faisant le rapport entre l’épaisseur et la conductivité soit : R=e/lambda.

Moins la conductivité du produit est importante, plus le produit est capable de contenir la chaleur, plus la résistance thermique est élevée.

  1. Technique d’isolation : par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Bien isoler les murs de sa maison passe également par le choix de la technique à utiliser, en l’occurrence l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur.

  1. Isolation des murs par intérieur : Cette technique de pose d’isolants pour les murs présente un avantage majeur : celui de l’augmentation de la performance thermique à un coût plus avantageux que l’isolation par l’extérieur.

 

  1. Isolation pour les murs par l’extérieur : Ce procédé permet de réduire considérablement la facture de chauffage grâce à une optimisation de la performance thermique du logement d’une manière générale. L’isolation par l’extérieur est d’autant plus pratique car elle exempte des travaux relatifs à la révision électrique qui seraient nécessaires dans le cas d’une isolation des murs par l’intérieur.