Bien isoler sa maison permet en premier lieu une optimisation de la résistance thermique d’un logement, et donc d’amoindrir les déperditions de chaleur, faisant défaut à près de 3,5 millions de personnes en France. Cela permet également de diminuer la facture de chauffage et d’éviter les problèmes d’humidité.

  1. Le bilan thermique

Pour s’assurer de bien isoler sa maison, et avant le démarrage des travaux de rénovation ; il est recommandé d’identifier toutes les défaillances thermiques du logement concerné. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous : réaliser un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) ou un bilan thermique.

Le DPE est une analyse réalisée à partir des informations transmises par les occupants d’un logement et vise à les informer sur la moyenne de leurs consommations en énergie. Il présente un inconvénient majeur : son résultat ne peut être efficace que si les informations récoltées sont exactes.

Le bilan thermique en revanche est beaucoup plus complet et précis. Un thermicien se rend à votre domicile pour l’examiner dans les moindres détails (isolation, mode de chauffage, toits, ventilation). Le résultat indique les travaux à réaliser en priorité pour parvenir à améliorer l’isolation de sa maison.

  1. Isolation de la toiture et des fenêtres

Selon une étude menée par l’Ademe : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, les pertes de chaleur causées par une mauvaise isolation sont considérables. La proportion la plus importante soit entre 20% à 30% se perd par le toit et 10% à 15% par les fenêtres.

L’isolation du toit constitue la première étape pour améliorer l’isolation de sa maison. Selon que les combles soient aménageables ou perdus, les isolants à poser doivent être souples ou rigides. Dans le cas des combles aménageables, il est fortement conseillé de procéder à une isolation par l’intérieur.

Toujours dans l’optique de minimiser les pertes de chaleur, il est également nécessaire de calfeutrer les portes et fenêtres pour contenir au mieux la chaleur. Il est aussi possible d’installer des fenêtres à double ou triple vitrage pour cela, en revanche leurs prix assez élevés constituent encore un frein à l’achat de la plupart des ménages.

  1. Isolation du sol et des murs

Toujours selon l’Ademe, les murs seraient à l’origine d’une perte de 25% de chaleur contre 10% pour le plancher.

Dans le but d’améliorer l’isolation de sa maison de façon optimale, isoler ses murs représente une étape primordiale. Pour ce faire, l’isolation par l’extérieur, bien qu’assez cher est la façon la plus efficace. Cette technique permet de supprimer tous les ponts thermiques.

Le plancher est tout autant que les autres éléments d’une maison, une partie à ne pas négliger pour bien isoler sa maison. Le coût de de l’isolation du sol élevé est compensé par les différentes aides proposées aux ménages pour y subvenir.